FAQ

Une retraite MONASTERRA est une expérience innovante, qui peut soulever des questions. Nous répondons ici aux questions les plus fréquentes. Si vous ne trouvez pas ici de réponses à vos interrogations, n’hésitez pas à nous contacter directement.

 

  • Les retraites Monasterra sont des retraites pour « leaders ». Qu’entendez-vous par « leaders » ?

Le terme de « leader » a parfois une résonance élitiste dans la langue française. Pour Monasterra, il n’en est rien.

Nous considérons comme leader tout homme ou femme qui dirige une organisation ou une équipe, avec un pouvoir de décision et d’engagement. Quelle que soit la taille de la structure dont le leader a la responsabilité, c’est son impact sur celle-ci et au-delà (ses clients, ses fournisseurs…), dans la société et le monde, qui importe le plus.

 

  • Quel est le « profil » des participants ?

Les participants partagent tous le fait d’être en posture de leadership et de vivre des engagements professionnels importants. Beaucoup partagent une sorte de quête en matière d’excellence, d’équilibre, de sens ou d’alignement.

Nous accueillons une grande variété d’hommes et de femmes : par la taille de leurs organisations (grands groupes, ETI, PME, entrepreneurs individuels…), la nature des structures (entreprises privées, entreprises sociales et solidaires, organisations publiques…), les secteurs d’activité (industrie, services…). Cette diversité contribue à la richesse des échanges entre pairs.

Les participants viennent de toute la France, voire de l’étranger.

 

  • Une « business retreat » : est-ce uniquement une démarche en lien avec le leadership ?

L’intention des retraites créées par Monasterra est d’accompagner les décideurs en quête d’un leadership plus authentique et plus puissant.

Le travail touche donc nécessairement à différents aspects de la vie professionnelle et personnelle, dans le limite des souhaits de chacun. Le chemin emprunté est celui d’une démarche intérieure et différents processus vont mobiliser les ressources personnelles autant que professionnelles des participants.

 

  • Est-ce complètement laïque ?

Oui.

La laïcité est l’une des valeurs fondatrices de Monasterra. En concevant nos retraites, nous avions justement à cœur d’offrir des expériences profondes à ceux qui ne souhaitent pas vivre une retraite dans le cadre d’une communauté religieuse.

Les facilitateurs Monasterra sont donc particulièrement vigilants au respect des croyances et des pratiques spirituelles de chacun. La méditation de pleine conscience est également proposée dans sa forme laïque : la MBSR (Mindfulness-Based Stress Reduction).

 

  • Une retraite Monasterra est-elle proche d’une retraite dans un monastère ?

Les retraites Monasterra présentent quelques traits communs avec les retraites proposées par des communautés religieuses ou spirituelles : nous avons sélectionné des lieux propices au ressourcement, au cœur d’une nature inspirante, offrant beaucoup de calme. Des temps de silence sont aménagés, un cadre propice à l’intériorité est posé.

Cependant, l’atmosphère n’est ni monacale ni austère. Les lieux allient confort haut de gamme et sobriété.

Pratiques de méditation et temps de silence sont présents, mais sont au service du processus général de la retraite. Le temps est largement occupé par les moments de travail (en individuel, en groupe), les échanges et les temps de convivialité (repas). Le rire et la joie ponctuent amplement les journées.

 

  • Une personnalité reconnue (par exemple : Frédéric Lenoir) est parfois présente dans certaines retraites Monasterra. Quel est son rôle ?

Les personnalités présentes dans nos retraites viennent partager leurs connaissances et leur parcours de vie avec les participants. A l’inverse de ce qu’elles font habituellement (comme « donner une conférence » par exemple), elles ne sont pas hors du groupe mais vivent la retraite avec le groupe. Leurs interventions sont préparées et alimentent le processus général de la retraite, venant enrichir les ateliers et les partages.

 

  • Quelle est la place de la méditation ? Puis-je participer si je n’ai jamais médité ?

Les pratiques méditatives font partie de l’ensemble du cocktail proposé dans le processus  Monasterra. Elles sont utilisées comme l’une (et non la seule) des clés d’accès à cette intériorité, essentielle pour nourrir un leadership plus conscient.

Nous proposons la pratique de la mindfulness dans un cadre strictement laïque, et à travers différentes pratiques. Celles-ci sont adaptées à tous, débutant ou déjà pratiquant. Les participants qui découvrent la méditation bénéficient ainsi d’une initiation, et de conseils pour ensuite poursuivre la pratique de la pleine conscience, s’ils le souhaitent.

 

  • Quelle est la place de l’ « action » dans la retraite ? Qu’apporte la dimension « coaching » ?

Nous avons à cœur que la retraite ne soit pas uniquement un moment d’intériorité et d’échanges mais aussi un moment « productif ».

Le temps de ressourcement et le chemin d’intériorité proposés sont au service d’un retour vers l’action, avec plus d’énergie, de charisme et d’engagement. Nous parlons de « retraite » car nous nous retirons – pour un temps limité – du flot du quotidien, pour mieux y revenir ensuite avec une énergie et une envie renouvelées.

Les exercices de coaching proposés reflètent cette volonté de permettre à chacun de travailler sur un sujet ou une problématique importante, pour ancrer les prises de conscience faites au cours de la retraite dans des actions concrètes à mettre en œuvre à court et moyen terme.

 

  • Après une retraite, comment poursuivre ? quel accompagnement offrez-vous ?

Une retraite n’est qu’une étape dans un parcours.

Pour certains participants, cette retraite peut occasionner des prises de conscience importantes et susciter un profond désir de changement.

Nous proposons donc un accompagnement individuel pour celles et ceux qui souhaitent pouvoir poursuivre leur cheminement personnel et mettre en œuvre les changements concrets qu’ils ont pu décider au cours de la retraite.

Pour maintenir et entretenir les liens forts qui se créent très souvent entre les participants, nous facilitons également la mise en relation des participants entre eux. Des outils Internet (de type réseaux sociaux) sont mis en place, des réunions sont également organisées pour animer la communauté Monasterra qui se développe avec le temps.

  • Qu’entendez-vous par « déconnexion digitale » ?

En début de retraite, nous invitons chaque participant à faire l’expérience de se couper volontairement de tout outil de communication pour favoriser l’expérience la plus féconde.
En pratique, chacun reste libre d’utiliser son portable de manière ponctuelle et discrète (dans sa chambre par exemple). Une permanence téléphonique est également assurée par Monasterra pour tout appel d’urgence.

 

  • Une retraite est-elle physiquement exigeante ?

Non. Nos retraites ne sont pas destinées à repousser les limites physiques mais invitent au contraite à prendre soin du corps. Il est cependant important de pouvoir marcher sans contrainte dans la nature.

 

Pour toute autre question, contactez-nous.